vendredi 3 juillet 2020

Je n'ai pas dit mon dernier mot !

Les vacances débutent ce soir. Elles feront du bien à tout le monde vue la période compliquée que nous venons de vivre.

Hélas elle ne nous aura pas non plus permis de nous dire au revoir correctement. Je vous quitte et Catherine Grégoire prend la Direction de l'école. Pour moi c'est le point final d'une carrière longue et fructueuse. J'aurai passé, je peux l'écrire, de nombreuses et très agréables années à Sennecey auprès de vous. Si j'en fais un rapide bilan je n'ai aucun regret, j'aurai fait du mieux qu'il m'était possible je crois, et quelques soucis ne sont rien face aux grands bonheurs et aux moments de plaisir que nous aurons vécu ensemble.

Je vous remercie infiniment de toutes les preuves d'affection que vous me témoignez depuis plusieurs jours. A ma grande surprise j'en reçois aussi d'anciens élèves pour qui leurs six ans à la maternelle sont lointains. Je ne pensais pas leur avoir laissé un souvenir ! Merci !

Pour autant je n'ai pas dit mon dernier mot. Il serait regrettable de ne pas pouvoir boire un dernier verre ensemble. Alors je vous donne rendez-vous en septembre, j'essayerai d'organiser un petit moment agréable si les circonstances le permettent, ce qui hélas n'est pas assuré. Nous verrons. Et puis nous nous croiserons certainement aussi à d'autres occasions,

Je vous souhaite à tous, enfants et adultes, une longue et heureuse existence, emplie d'amour, de petites et de grandes joies. La vie continue, le renouvellement est nécessaire. J'espère simplement avoir pu, durant ces quelques années, vous  donner presque autant que ce que j'ai reçu de vos enfants.

En toute amitié,

Pascal


jeudi 2 juillet 2020

Un... ou des anniversaires !

Avec cette période difficile nous n'avons pas pu fêter les anniversaires comme nous en avions l'habitude, alors quand Léana nous a apporté des gâteaux nous en avons profité pour faire une petite fête et souhaiter aussi un bon anniversaire à tous ceux qui sont "passés au travers"... Joyeux 6 ans, les enfants !



Cliquez pour agrandir...

mercredi 1 juillet 2020

C'est pas sorcier !

Pendant plus de vingt ans l'émission "C'est pas sorcier !" produite par France Télévision a vulgarisé avec rigueur et beaucoup d'humour de très nombreux sujets scientifiques. Destinée aux enfants, cette émission remarquable permet de comprendre ou du moins d'aborder de nombreux thèmes sans se prendre la tête.

Votre enfant vous pose une question à laquelle vous ne savez pas répondre ? N'hésitez pas une seconde, vous trouverez peut-être dans un des 559 épisodes celui dont votre enfant a besoin !

L'intégrale de "C'est pas sorcier !" est en ligne ici gratuitement...


vendredi 26 juin 2020

Des chemins de Grands...

Sur un mur de l'école (et je sais bien hélas que vous ne pouvez plus y entrer), un travail que vous vous pourrez admirer à la rentrée. Un gros labeur collectif à la peinture sur deux jours, taille réelle 6x1 mètres (cliquez pour agrandir).


J'ai le plaisir...

J'ai le plaisir de vous informer que Mme Catherine Grégoire sera la nouvelle Directrice de votre école maternelle préférée.

mercredi 24 juin 2020

Quand nous aurons mangé la planète...

Cette année les élèves d'Hélène et d'Helga ont travaillé à partir de l'album "Quand nous aurons mangé la planète". Nous nous sommes inspirées des illustrations afin de réaliser les planches du kamishibaï à partir de collages. Corinne et Patricia sont venues filmer les élèves pendant qu'ils racontaient l'histoire avec le kamishibaï. Nous remercions vivement Monsieur Alain Bourgeois pour la fabrication du kamishibaï ainsi que Corinne et Patricia pour la réalisation du film et des petits livrets individuels. En fin d'article vous trouverez une photo du livret individuel et la vidéo.


Album "Quand nous aurons mangé la planète" qui a inspiré ce projet.

L'histoire va bientôt commencer...


"Quand nous aurons englouti les dernières glaces de la banquise, [...]"

"quand nous aurons pêché le dernier poisson de l'océan, [...]"

"quand nous aurons bu la dernière goutte d'eau de la dernière des rivières propres, [...]"

"quand nous aurons cueilli le dernier fruit, [...]"

"quand nous aurons abattu le dernier arbre, [...] "

"quand nous aurons découpé, taillé, cousu la dernière peau du dernier animal, [...]"

"quand nous aurons vendu la dernière des bulles d'air pur, [...] "

"il ne nous restera que de l'argent, mais l'argent ne se mange pas."

"Il ne nous restera que de l'or, mais l'or ne se respire pas."

"A moins que, ce jour-là, il ne reste quelque part sur le Terre,
caché au creux d'une grotte, un enfant..."

"... le dernier des enfants, les bras débordants d'oiseaux,
les poches remplies de graines de vie."

L'histoire est terminée.


Le livret individuel




La vidéo



mercredi 17 juin 2020

Chers parents...

Chers parents,

dès lundi prochain 22 juin nous recevrons tous les élèves de l'école, Petits, Moyens et Grands, sans exception ni sans limite de temps ni priorité.

Enfin.

Comme Directeur et vous comme parent d'élève(s) nous sortirons pour de bon de ces calculs d'apothicaire qui auront empoisonné nos vies ces dernières semaines. Le confinement était nécessaire. Un retour progressif aussi. Mais nous devons bien avouer que cela a été très compliqué. Je veux exprimer ici que durant toutes ces semaines votre école, les services de la commune et en particulier Mme Boubault, avons été au plus près des besoins mais hélas contraints par un protocole sanitaire extrêmement strict. Pour vous à assumer, vis à vis de vos employeurs ou simplement à titre personnel, et pour nous à organiser. Mais le virus semble être justement moins virulent, et nous pouvons commencer à envisager une vie plus sereine.

Pour autant le COVID-19 est toujours là. Il y a des mesures que nous devons persister à respecter. Il serait absurde d'exposer aujourd'hui quiconque à une contamination dont nous savons qu'elle peut être mortifère. 

Quelles seront donc nos conditions d'accueil ?

Aucun parent n'entrera dans l'école. Ceci serait pour nous trop compliqué à gérer, entre désinfection et promiscuité. Prévenez votre enfant, surtout s'il est chez les Petits, que vous ne pourrez pas l'accompagner mais qu'il sera pris en charge dès son arrivée au portail extérieur. Après s'être déshabillé sa première charge sera d'aller se laver les mains. Il gardera ses chaussures pendant tout le temps scolaire. et il aura l'obligation régulière de se laver les mains consciencieusement comme nous en avons tous pris l'habitude depuis plusieurs mois.

Les adultes seront masqués, sauf à certains moments comme la récréation. Surtout prévenez votre enfant, cela peut être perturbant.

Dans l'école les groupes-classes resteront séparés, comme en temps "normal". Ceci ne changera donc rien pour votre enfant. Que ce soit en classe ou en salle de jeux, il n'y a plus de distanciation physique à observer pour les enfants de maternelle. Votre enfant pourra travailler, jouer et manipuler sans se poser de question. Les jeux de cour seront disponibles.

La restauration de midi sera prévue dans l'école selon les conditions du protocole sanitaire, c'est à dire en tablées de même groupe-classe. Le temps de garderie sera organisé également de manière à respecter le protocole sanitaire.

Il ne reste que deux semaines d'école. Mais cela sera je pense important pour que votre enfant retrouve ses marques dans un système qu'il avait appris à apprécier et dans lequel il connaissait une vie personnelle écartée de celle de sa famille. Et puis ça va reposer les parents... non? J'ai été père d'élève aussi, oui il y a longtemps maintenant mais il y a des choses qu'on n’oublie pas.. Votre enfant va très vite reprendre sa vie d'écolier, je ne lui donne pas une demi-heure ! Pour ce qui concerne ses compétences, je veux vous faire connaître l'opinion du très vieil instituteur que je suis : à cet âge, entre trois et six ans, un enfant a une phénoménale capacité, sinon d'oublier, mais du moins de s'arranger de temps compliqués. Votre enfant a grandi, les épreuves aussi permettent cela malgré nous, il saura dès la rentrée de septembre, avec une rentrée qui sera certes sensible mais évidemment organisée selon les circonstances que nous avons connues, rapidement pallier ce qui aurait pu lui manquer.

Je vous souhaite à tous le meilleur, veillez à vous, veillez à votre famille, et - je le souhaite du fond du coeur - à très bientôt.

Oups! J'allais oublier ! Pensez au portail-famille pour la restauration et la garderie... et puis passez le mot !

Pascal Oudot



lundi 15 juin 2020

Reprise du 22 juin ?

Je reçois de nombreux courriels de la part de parents qui s'interrogent...

Pour l'instant je ne sais RIEN. C'est le néant complet. Et comme Directeur d'école je ne peux pas prendre dans les médias les informations dont j'ai besoin. Le Président a dit... oui mais. Manifestement la fin s'interroge peu sur les moyens.

Ce qui se présente est que le protocole d'accueil ne sera que très peu remanié (on remplace les 4m² pour un enfant par un "mètre latéral" peu compréhensible si j'en crois le Ministre de l'Education nationale ce matin sur une radio). Mais nous sommes sensés recevoir de façon "obligatoire" tous nos élèves... Faire tenir 33 enfants de GS dans 60m² en respectant un mètre de distance ? Désolé, je ne sais pas faire. Je ne sais pas résoudre la quadrature du cercle, surtout sans avoir aucune information sinon à devoir attendre les entretiens radiophoniques des uns ou des autres. Avertir le public avant d'organiser quoi que ce soit ou de prévenir les agents de terrain m'indispose.

Je vous remercie donc de patienter. Je ne crois pas être en mesure de vous en dire plus avant mercredi ou jeudi. Et oui, j'avoue de ma part une certaine colère quant à ce qui se passe depuis plusieurs semaines. Je crois avoir passé l'âge d'accepter n'importe quoi. Qu'on me dise "on ouvre les écoles", d'accord. Mais la façon dont on m'impose des mesures irréconciliables en me disant de me débrouiller pour faire rentrer un cercle dans un carré...

mardi 9 juin 2020

Au boulot...

Du travail déposé ce matin... et encore cet après-midi. La charge de la Direction me laisse peu de temps.

Ce qui vous est désormais proposé est le même travail que celui que les enfants actuellement scolarisés font en classe.


Ah ! Sans oublier les "rimes" ! Regardez mon post précédent...


Faites des rimes !

Il est important à l'école maternelle de travailler la phonologie, c'est à dire d'étudier les sons, afin de pouvoir par la suite les transcrire - c'est à dire apprendre à les écrire - ou en jouer.

Les enfants aiment les allitérations, c'est à dire la répétition d'un son : "Papa pose du parquet partout." ou "Cet hippopotame a un popotin pathétique." ou le célèbre "Les chaussettes de l'archiduchesse sont-elles sèches ou archisèches ?"... On en trouve beaucoup dans les chansons et les comptines.

Une forme particulière d'allitération est la rime, qui est beaucoup utilisée en poésie bien sûr. Il s'agit alors de répéter un son ou une suite de sons qui terminent un mot : chacun sait qu'amour rime avec toujours... On parle de rime riche lorsque une longue suite de sons se correspond. Voici deux exemples très très riches (des holorimes), à dire pour mieux apprécier !

Marc Monnier :
"Gall, amant de la Reine, alla, tour magnanime,
Galamment de l'arène à la tour Magne, à Nîmes."

Victor Hugo :
"Et ma blême araignée, ogre illogique et las,
Aimable, aime à régner, au gris logis qu'elle a."

Alphonse Allais (celui-ci me fait hurler de rire) :
"Par les bois du djinn où s'entasse de l'effroi,
Parle, et bois du gin, ou cent tasses de lait froid."

Je vous propose de faire quelques rimes avec votre enfant. C'est ici que ça se passe !